Ancien viticulteur

Bonjour. Après avoir travaillé comme chauffeur poids lourd pour transporter des tonnes et des tonnes d’OGM dans des exploitations agricoles, j’avais envie de changer de vie, plus « nature ». Du jours au lendemain me voilà devenu tractoriste/aide caviste. Quel beauté de voir la rosé se poser sur ce beau raisin éblouie par le premier rayon de soleil. Un véhicule blanc s’invite sur ce beau paysage puis s’arrête pour me dire: « il faut traiter ». Traiter ? mais quel bête monstrueuse se cache dans cette vigne. Le combat commence: masque, gant, casquette, combinaison, botte, prêt pour attaquer …. cette mouche. toutes les semaines cette fourgonnette me dépose 80, 100 litre de produits avec des tètes de mort. La police de l’eau est bien venu me demander pourquoi il y avait des poissons mort dans la rivière mais se sont les seuls. Ah oui, bien sûr interdit de boire l’eau du puits bien sûr. Après un an, le temps de comprendre que je travaillai pour la chimie et avoir discuter avec des viticulteurs bio, j’ai quitté mon poste.

21/.04/16