Votre santé

Impacts sanitaires

Les pesticides sont des substances chimiques dont la terminaison en « cide » indique qu’ils ont pour fonction de tuer des champignons,des insectes, des herbes… mais ils présentent également un risque toxique pour certains organismes qu’ils ne ciblent pas. De nombreuses études scientifiques en attestent aujourd’hui.

Les premières victimes des pesticides sont bien sûr les professionnels qui manipulent ces produits ou sont en contact avec ceux-ci. De nombreux professionnels sont concernés : agriculteurs, salariés agricoles, salariés de l’agro-alimentaire, hôtesses de l’air, salariés des espaces verts etc.
Chaque année, nombre d’entre eux tombent malade mais le chemin vers la reconnaissance en maladie professionnelle est long et semé d’embûches (peu de déclarations, peu de maladies reconnues, longueurs administratives…).

Les utilisateurs amateurs de pesticides sont aussi concernés. Les études montrent ainsi une augmentation du risque de leucémies infantiles pour les enfants des mères exposées pendant la grossesse.

Les riverains de champs, vignes ou vergers sont également des populations à risque puisque exposées aux pulvérisations. Il en va de même pour les écoles, hôpitaux, crèches, chemins de randonnée ou autres lieux situés proches de zones cultivées chimiquement.

Plus largement nous sommes tous concernés car l’eau, l’air et les aliments non bio contiennent fréquemment des résidus de pesticides. Nous sommes ainsi tous exposés aux pesticides, ce qui en fait un réel problème de santé publique.

Pour en savoir plus:

pesticides_et_sante

Comment se protéger?

Il est possible de se protéger des pesticides. Bien sûr ils sont présents dans notre environnement, mais nous pouvons considérablement réduire notre niveau d’exposition en fonction des habitudes que nous prenons.

Pour l’alimentation vous pouvez:

      • Laver ou peler vos fruits et légumes mais cela n’enlève qu’une partie des pesticides (puisqu’on les retrouve aussi à l’intérieur) et en plus, cela fait disparaître une grande partie des vitamines.
      • Consommer des produits issus de l’agriculture biologique est la seule garantie d’une alimentation sans pesticides ni OGM et respectueuse de l’environnement. Des contrôles de qualité, indépendants et sérieux ont lieu chaque année pour vérifier la qualité des produits.

Pour les produits quotidiens vous pouvez:

      • Vous tourner vers des produits écologiques pour les nettoyants ménagers (vinaigre blanc, bicarbonate de soude ou encore citron), les cosmétiques (argile verte, baume à base de plantes), les anti-moustiques (huile de géranium) et antipuces (huiles essentielles de lavande), les antis poux (peigne fin, huiles) etc. C’est encore la meilleure garantie de ne pas être en contact avec des pesticides et/ou des perturbateurs endocriniens.

Si vous avez un jardin, un potager ou un verger:

      • Tournez-vous vers des techniques de jardinage au naturel, respectueuses de votre santé mais aussi de votre environnement. De nombreux guides du jardinage bio/au naturel existent, vous pouvez également trouver de nombreux conseils sur Internet
      • Faites vos achats dans les jardineries qui ont banni les pesticides de leurs rayons comme Botanic© depuis 2008.

Si vous êtes riverain d’un champ, d’un verger ou d’une vigne et que vous êtes victime des pulvérisations, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur notre fiche dédiée.

riverains_victimes